LE . RETOUR . DES . FONDATEURS
Bienvenu sur <u>Last Salvation</u> !

Si vous vous trouvez là, c'est que votre Forum vous intéresse au moins un tout petit peu non ? Alors pour que vous ne soyez que plus intéressé, je vous propose de jeter un coup d'oeil à notre
<a class=postlink href="http://last-salvation.forumactif.org/regles-contexte-f1/contexte-t30.htm">contexte</a>. Le contexte vous plaît ? Tu m'étonne ! Alors peut-être voudrais-tu nous rendre service... Alors je je peut que vous proposer la <url=http://last-salvation.forumactif.org/postes-vacants-f3/>liste des postes vacants</url> ! Ils sont varié et intéressant. Si vous êtes totalement convaincu, lisez attentivement le <url=http://last-salvation.forumactif.org/rygles-contexte-f1/ryglement-de-last-salvation-t29.htm>règlement</url>. Voilà, vous savez ce que vous avez à faire, alors n'hésitez surtout pas à vous inscrire, Lats Salvation n'attends que vous !

Et si vous êtes un membres, alors le Staff, le Forum et les autres membres vous remercie d'être encore là ! <33

A bientôt, sur L.S.

LE . RETOUR . DES . FONDATEURS


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Déambulation sournoise (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Narcissa Black
Eleve de Serpentard
Eleve de Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 27
Je suis :
Date d'inscription : 10/09/2008

Pensine
Patronus: Un lycaon.
Epouvantard: Une cabane délabrée, lui symbolysant la pauvreté.
Ascendance: Sang Pur

MessageSujet: Déambulation sournoise (libre)   Mer 10 Sep - 18:45

Le bleu du ciel commençait à te lasser, peut être à cause des fréquents rayons qui le traversait, semblant trop heureux. Les gens qui apparaissent heureux, tu n'aimes pas ça, n'est-ce pas? Mais tu deteste encore plus ceux qui le sont vraiment. Tu veux toujours être plus heureuse que les autres, plus rusée, plus ingénieuse...Tu detestes qu'on essaye de te dépasser, même de t'égaler. Cela t'es insupportable, le simple fait qu'une personne si différente de toi s'imagine qu'un beau jour, en un claquement de doigt, elle te surpasseras. Toi, la petite derniére de Cygnus, la petite fille pure pour toujours aux yeux de son père, celle qui respecteras les traditions, celle qui feras comme ses parents... Tu en as eut marre un bon nombres de fois, mais que pourrait tu y changer? De toute façon, tu n'aurais jamais osé te rebeller contre tes parents, et tu n'aurais pas non plus supporté de te marier avec quelqu'un d'impur... La seule chose qui t'agaçer, c'était la contrainte. Avoir l'impression d'être forcé, qu'est-ce que tu n'appréciais pas ça...Tu t'es pourtant faites à cette idée, avec le temps, et à ton tour tu t'es faites une image bien à toi au sein de Poudlard. Non, tu n'étais pas la Gryffondor loyale qu'était Andromeda, non, tu n'étais pas la pure Serpentard crainte de tout le monde, telle Bella... Toi, tu étais Narcissa, la fille effacé mais pourtant si renommée, celle qui lançait des regards glacés à certains, qui était toujours la premiére à lancer la mode, et tout ces trucs... Mais toi, jeune fille verte et argent, tu ne l'as jamais voulu. Avoues que jamais tu n'as souhaités que tout le monde te copies, qu'on t'idolâtre... Comme je te l'ais dit et redis, toi, tu est faites pour la discrétion, l'ombre, voir peut être la solitude. C'est peut être pour cela que tu marches dans ce couloir désert, où seul toi as les yeux ouverts, la consience apaisée. Aujourd'hui, tu as choisis de ne pas te soigner, sinon jamais tu n'aurais laissé l'uniforme de Poudlard sur toi, un week-end. Tu déprimes, ou peut être un coup de bluzz, de nostalgie...Cela nous arrive à tous, tu le sais, mais pas à toi, tu est si... Si différente, au dessus de tout...

Tu te rappelles de cela? Quand tu étais assise sur le bras du fauteuil de cuir de ton paternel, lui qui lisait un journal sans doute bourré d'infamies, de mensonges, l'ancêtre de la Gazette, sans doute... Et ta mère, sur un autre fauteuil, t'appelant à elle. Alors, lentement, en te demandant ce qui t'attendait, tu t'avances sous le regard de Bellatrix en direction de la femme qui t'as mise au monde. Elle t'invites à t'asseoir, c'est ce que tu fais, et tu sens la main pâle de Mrs Black te carresser les cheveux. Elle y va lentement, comme si tu étais une poupée de porcelaine, qu'il ne fallait pas casser. Pendant ce temps, tes soeurs parlent face à l'âtre de la cheminée, sans doute de chose que tu ne comprendras jamais. Tu le sens, le fait que tes parents te combles à ce point d'attention fais renoncer Bella et Andromeda à se rapprocher de toi... Et tu restes tout de même là; sous les caresse affectives de ta mère. Enfin, elle parle, juste pour dire que tu es la plus belle petite sorciére. Quand ton père lui jette un regard gêné, elle comprend son erreur, et rajoute que bien entendu, c'est pareil pour Andromeda et Bellatrix. Oui, mais toi, tu le sais, elle ne le pense pas, pas du tout. Et c'est tout cela qui t'as rendu si sûre de toi, une âme de leader, mais tout en sachant allier discrétion et puissance... Diviser pour mieux regner, tu la connais par coeur, cette devise. La blonde que tu incarnes est si différente de la vraie Narcissa. Toi, tu n'as jamais pris le temps de te mettre en avant, alors qu'ici, livrée à toi même, tu t'assures que tout le monde te connaît.

Et toujours en train de marcher, peut être songeant à ce que tu vas faire de ta soirée, tu fais balancer tes bras alternativement, tic,tac,tic... Tu as toujours au pieds les chaussures standard pour Poudlard, bien que ta garde-robe contienne plus de 20 paires, tu laisses celle-ci. Tes pas résonnent, et au fur et à mesure, des portraits ouvrent grands leur yeux fait de peinture. Tu ne leur prête pas attention, toi, la jolie blonde, même si tu sais pertinnement qu'à un moment, il te faudras faire demi-tour. Un tableau attire ton attention; il a les couleurs de ta maison, la meilleure des maisons, en fait. Tu vois une légende, où le nom le plus compliqué de la terre est inscrit. Cependant, tu vois 5 petites lettres à la fin de l'inscription : Black. Oui, l'un de tes ancêtres. Tu esquisses lentement un sourire typique de toi, et tu te met face à face avec la toile. Le vieil homme représenté fait les gros yeux, et toi tu prends une voix assurée pour lui dire que tu es Narcissa Black. Il t'informes qu'il est ton arriére arriére arriére grand oncle, qui as participé à la manifestation contre les robes en fibres moldues. Tu penses lui envoyer un regard méprisant, mais au lieu de cela tu le salut et tu pars, deçue de cette rencontre.
Tu as toujours voulu savoir qui faisait parti de ta famille, mais tu fais parti d'une si grande assemblée... Jamais tu ne sauras retenir tous ces noms... A Poudlard, tu connaissais Regulus, ton cousin, un garçon fort charmant, qui savait la chance qu'il avait d'être sang pur. Chez les Gryffondor, comme Andromeda auparavant, Sirius, le frère ainé de Regulus. Ah, lui, un véritable traître. Il traîne avec les nés moldus, la racaille, les sang de bourbe... Tu ne faisais plus attention à lui, depuis votre enfance... Il était plus jeune que toi, mais tu avais éprouvé de la sympathie pour lui... Et au final, il avait décidé de ne pas suivre la tradition, tant pis pour lui. Avec trois idiots, ils se faisaient nommer les " maraudeurs", personnage que tu ne prenais la peine de détester. Tu te croyais seule? Pour la premiére fois de ta vie, tu t'étais trompé. Des bruits de pas quasiement derriére toi avaient retentis, et l'oreille aux aguets, tu te tins coi et silencieuse.

(hj : Désolé pour la longueur, qui n'est pas extrême.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane A. Lively
Eleve de Serpentard
Eleve de Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 160
Age : 26
Localisation : derrière toi ! Nyark
Je suis :
Date d'inscription : 07/07/2008

Pensine
Patronus: renard roux
Epouvantard: un clown...on se moque pas !!!
Ascendance: Sang Pur

MessageSujet: Re: Déambulation sournoise (libre)   Mer 10 Sep - 23:20

[je trouve ça bien assez long Razz encore désolée si je ne Rp pas aussi bien que toi, mais j'ai répondu à ton appel de Rp Very Happy]

Par une magnifique journée de Septembre, Alexia s'était réveillée de très bonne humeur. Remarque, rares étaient les jours où la petite blondinette de Poufsouffle était malheureuse ou en colère, excepté les jours où elle avait trop de travail ou qu'elle s'était fortement prit la tête avec une de ses meilleures amies par exemple. Seulement, aujourd'hui ce n'était pas le cas, mais bon il n'y avait pas vraiment de raison pour exprimer la bonne humeur que ressentait la jeune fille. Cette nuit-là avait été peuplée de rêves plus agréables les uns que les autres, sans aucun cauchemars, donc finalement c'était un bon présage pour la journée d'Alexia. Elle avait toujours l'habitude de se fier à son intuition mais malheureusement ça lui arrivait souvent de se tromper ! Enfin bref, ce n'était parce qu'elle était de bonne humeur qu'elle était chanceuse aujourd'hui ! Elle avait été trop lente pour s'accaparer la douche, ce qui fait qu'elle s'était encore ramassée toute l'eau froide...mais ça ne suffisait pas à mettre notre petite Poufsouffle en colère puisqu'il faisait beau et chaud ce jour-là alors une douche à l'eau froide ne la dérangeait pas le moins du monde !

Et oui, Alexia se demandait bien ce qui allait pouvoir troubler sa joie et sa bonne humeur aujourd'hui...même des dizaines de points retirés à Poufsouffle ne serait pas une bonne raison. Mais la jeune fille était plutôt sereine ce jour-là. Il faut dire que le soleil éclairait de mille feux la grande prairie verdoyante qui s'étendait autour de l'école Poudlard, et le cours de soin aux créatures magiques, qui se déroulait en plein air évidemment, était passé vite de ce fait. Remarque, cette matière n'était pas parmis une détestée d'Alexia mais bon, elle avait quand même des préférences pour d'autres disciplines...ceci dit, la jeune Poufsouffle quitta le parc de Poudlard pour rejoindre son prochain cours, l'arithmancie, suivie de l'étude des moldus. Vu que la jeune fille était une enfant de moldue, cette matière-là lui semblait des plus simples et elle récoltait bien sûr ses meilleures notes ! En tout cas, le cours d'arithmancie se déroulant au sixième étage, il fallait bien passer par les autres étages pour y arriver !

Tandis que les autres filles de Poufsouffle se précipitaient vers la salle commune pour récupérer leurs affaires, Alex se dirigeait vers le sixième étage. Arrivée au cinquième, la jeune Poufsouffle se retrouva devant une vision familière. Elle était face à une jeune fille blonde de Serpentard, qui n'était d'autre que Narcissa Black. Remarque, qui ne connaissait pas Narcissa, la jeune soeur de Bellatrix et d'Andromeda ? En même temps, "Cissy" n'avait pas l'air très enchantée à force de déambuler dans le couloir du cinquième étage. Mais bon, Alexia décida de se montrer polie, afficha un petit sourire sur ses lèvres et fit un petit signe de la main à la jeune Serpentard.


"Salut Narcissa ! Tu vas bien ? Pas trop de cours aujourd'hui ?^^"

La jeune Poufsouffle n'avait que de rares occasions de parler avec des Serpentards, autant elle engageait la conversation plus facilement avec d'autres Poufsouffles, ou encore des Serdaigles ou des Gryffondors qu'avec des Serpentards ça c'était évident ! Mais bon, à en juger par sa mine, Narcissa n'avait pas l'air d'aller franchement très bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa Black
Eleve de Serpentard
Eleve de Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 27
Je suis :
Date d'inscription : 10/09/2008

Pensine
Patronus: Un lycaon.
Epouvantard: Une cabane délabrée, lui symbolysant la pauvreté.
Ascendance: Sang Pur

MessageSujet: Re: Déambulation sournoise (libre)   Jeu 11 Sep - 11:17

Autant les bruits de pas t'avaient surprise, autant le son qui les accompagnait te fit presque sursauter. Tu ne reconnaissais en rien le timbre sympathique de cette voix, et peut être ne saurais tu jamais à qui elle appartenait. Mais ta curiosité fut plus importante, et tu pivotas rapidement sur toi-même, scrutant qui pouvez bien te déranger. Et c'est là que tes iris bleus purent observer une jeune fille peut être un peu plus petite que toi, avec cependant un point commun : une chevelure étonnament blonde. Enfin, peut être que tes cheveux à toi étaient plus claire, mais blond, c'est blond. Quand tu fis un effort pour te rappeler les paroles de la jeune fille, tu te souvins d'une salutation accompagné d'une interrogation. Ah, on te demandais comment tu allais, et bien pourquoi ne pas répondre? Aller, vas-y !!! C'est là que tu choisis une voix claire que tes proches te connaissaient bien, pour dire simplement :

- Ahem... Bonjour. Oui, je me portes trés bien. Et non, je n'ais pas trop de cours, je suis tranquille toute la journée.

Mais, il serait plus poli de demander à ton tour comment se portait cette personne... Probléme, tu ignorais son identité. A en juger par le blason cousu sur son uniforme, elle appartenait à la maison des cancres, les Poufsouffles, et cela t'étonnas d'avantage, puisque jamais tu ne te serais donné la peine de tenir une discussion avec l'un d'eux. C'est bien trop difficile, pour toi, d'aller vers les autres. Tu n'aimes pas faire le premier pas, de peur de te faire repousser sans doute. Mais jamais, au grand jamais tu ne l'admettras. De toute façon, qui serait assez tordu pour te demander cela? Personne voyons! Oups, je m'égares...Oui, donc tu étais là, face à face avec une Poufsouffle dont tu ne connaissais rien, et à qui tu venais pourtant de dire comment tu allais. Curiosité... Un vilain défaut, Cygnus te le disais, mais l'as tu un jour écouté? Non, je ne m'en souviens pas.

- Tu connais mon identité mais... J'ignores la tienne. Qui est tu ?

Tu n'avais pas trouvé un moyen plus poli pour questionner cette personne. De toute les façons, tu avais déjà parlé, trop tard pour ravaler ce que tu venais de dire. Tes sourcils étaient haussés depuis que tu avais parlé la premiére fois, et tant que l'identité te serais inconnue, tu ne les changeraient pas. Pendant une seconde, l'impression de voir un hiboux traverser le couloir te saisi, et tu en laissa tomber le sac contenant quelques idioties qui te divertirais quand tu irais dans le Parc. La flemme de te baisser... Tu saisis ta baguette, et le sortilége d'attraction sortit de tes lévres pour ramener entre tes douces mains la bandouliére de cuir de dragon. Rapidement, tu regardas autour de toi, pour voir si personne ne t'avais vu faire tomber ton bien. Mais bien sur, au moins une personne avais put constater ton étourdissement. Le soleil était filtré par les vitraux des fenêtres, et l'un des rayons taper sur le portrait de ton ancêtre. Tu l'entendais se plaindre, dire que même mort il n'était pas en paix. Alors, tu décida de venir te placer devant lui, et tu en profitas pour lui dire qu'il se taise, tellement sa voix de vieillard t'énervais. Tu t'étais un peu éloigné de la jaune et noir, mais tu levas ta main droite, lui faisant signe de s'approcher, si son désir était de poursuivre la discussion qui venait à peine de débuter. Un sourire narquois pris place sur tes lévres à peine rosées, et tu t'empressas de sortir une remarque dont tu avais le secret, car les plaintes du vieux Black ne cessait pas. Attendant une manifestation de la part de ta condisciple tu te mis à déchiffrer l'inscription sous le portrait avec plus d'attention que la premiére fois, mais en vain, c'était bien trop mal orthographié...

[Ok ! Mais si tu RP aussi bien que moi !!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane A. Lively
Eleve de Serpentard
Eleve de Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 160
Age : 26
Localisation : derrière toi ! Nyark
Je suis :
Date d'inscription : 07/07/2008

Pensine
Patronus: renard roux
Epouvantard: un clown...on se moque pas !!!
Ascendance: Sang Pur

MessageSujet: Re: Déambulation sournoise (libre)   Ven 12 Sep - 22:54

Alexia adressait un magnifique sourire à la jeune fille blonde en face d'elle. Narcissa était certes à Serpentard mais ce n'était pas une raison pour s'agresser mutuellement, n'est-ce pas ? Il fallait tout de même reconnaître que la jeune Poufsouffle n'appréciait pas forcément la compagnie des élèves vert et argent mais en même temps ils n'étaient pas tous pareils et Alex ne se fiait que rarement aux préjugés. Rarement d'ailleurs, ayant l'esprit plus philosophique, elle préférait raisonner selon ses propres opinions et non pas par rapport aux opinions communes, que certains élèves avaient des Serpentards par exemple. Enfin, à la grande surprise de la petite blondinette de Poufsouffle, la soeur cadette des Black, plutôt réputée hautaine et se croyant trop supérieure pour adresser la parole à des élèves qui n'étaient pas de sa maison hormis pour leur chercher des noises, elle lui répondit sur un ton plutôt serein et fort sympathique. Alex en était surprise mais à la fois soulagée.

"Eh bien t'en as d'la chance ! Moi j'ai encore pas mal de cours pour aujourd'hui et je t'avouerais que ça me dit franchement rien d'y assister mais j'ai pas vraiment d'autres choix..."

Qu'allait penser Narcissa Black ? Qu'Alexia était une paresseuse qui refusait d'aller en cours ? Eh bien elle aurait raison ! Mais bon, la jeune Poufsouffle n'était plus vraiment dans cet état d'esprit. Pendant ses deux ou trois première années à Poudlard d'accord cela aurait été le cas. Mais à la fin de cette année-là il y avait les Aspics et la jeune Poufsouffle ne pouvait se premettre d'échouer, donc il fallait bien assister aux cours ! Mais heureusement une petite pause d'une dizaine de minutes était accordée aux élèves jaune et noir. C'est alors que, encore plus étonnant, Narcissa demanda même à la blondinette de se présenter, d'une manière très snob bien évidemment, ou du moins c'est ce qu'Alexia comprenait à travers les mots qu'employait la Serpentard. En même temps, les deux jeunes filles n'étaient pas issues du même milieu social...et ni du même monde d'ailleurs ! Mais Alex connaissait l'identité de Narcissa et elle non. Remarque, normal ! Qui ne connaissait pas les soeurs Black ? Alors qu'en ce qui concerne les Poufsouffles...très peu d'élèves les connaissent !

C'est alors que Narcissa eut une réaction bien étrange. Alors que la jeune Poufsouffle s'apprêtait à lui répondre, la blondinette de Serpentard se dirigea vers un grand portrait qui ornait le couloir et fit un petit signe de la main à Alexia, encore une fois d'une manière très snob, pour lui demander de s'approcher. C'est ce que fit la jeune fille et se demandait bien ce que Narcissa pouvait trouver de si extraordinaire à ce tableau. Voyant que la jeune Serpentard ne la regardait pas dans les yeux, trop occupée à essayer de déchiffrer les inscriptions au-dessous du portrait, Alexia se décida à lui répondre quand même.

"Euh je m'appelle Alex Murphy, je suis en septième année, à Poufsouffle...et toi inutile de me dire que tu es à Serpentard je le sais déjà^^" La jeune fille marqua une pause et reprit aussitôt : "Tu connais la personne de ce tableau ?" demanda-t-elle d'un air incrédule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa Black
Eleve de Serpentard
Eleve de Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 27
Je suis :
Date d'inscription : 10/09/2008

Pensine
Patronus: Un lycaon.
Epouvantard: Une cabane délabrée, lui symbolysant la pauvreté.
Ascendance: Sang Pur

MessageSujet: Re: Déambulation sournoise (libre)   Sam 13 Sep - 19:59

En effet, tu avais entendue ce que te disais la jeune Poufsouffle, mais tu n'y prêtait pas vraiment attention. Toujours décidée à ne pas rester dans l'ignorance, tu lisais tant bien que mal ce que signifiait ces mots, alignés dans cet ordre. Mais, malheureusement, tu n'eus de plus que la premiére tentative le simple mot " Décoré". Décoré, mais de quoi? De l'Ordre de Merlin? Oui, possible, cela ne t'étonna pas, d'ailleurs. Mais il faut bien dire que presque tous les sorciers de ta famille en été titulaire. Tu n'en étais pas spécialement fier, et même plutôt honteuse. Que tes ancêtres aient aidés des personnes, et furent ensuite décorés de ce "titre honorifique", ce n'était pas spécialement glorieux, dans ton milieu. A quoi pensait-tu en te disant cela? Je l'ignores, honnêtement. N'importe qui se vanterais, mais toi, comme tu le sais, et je me tues à te le dire, tu veux être différente, tout en étant ce que tu appelles " discréte". De toute façon, dans le fond, tu te savais loin de la discrétion. Avec tes cheveux aussi clair que la lune à minuit, tes yeux bleus éclatant, et ton air hautain, impossible de te rater. Sans compter tes soeurs, qui en profitaient pour faire parler de toi en même temps que d'elle. Andro, comme tu l'appelais, était plutôt sympathique, et te laissais généralement tranquille, même si parfois vous aviez des discussions " sérieuses". Bella, elle, te ramenais partout avec elle, dés qu'elle devait voir d'autres personnes que des professeurs. Ainsi, deux jours aprés ton entrée à Poudlard, tout le monde te connaissais, toi, la soeur des deux brunes, la petite blonde. Directement, tu t'étais imposé, et tu avais fait savoir que tu ne voulais pas des groopies dont bénéficiaient tes soeurs. Même si tu voulais jouer la solitaire, au cours du temps, tu as bien eut ton petit groupe de fidéles. C'était drôle, au début, mais tu as bien marqué tes préférence entre tous. Et au final, tu as réalisé qu'aucun ne méritais ta confiance. Enfin, à tes yeux, mais le regard d'autrui ne comptait et ne compte toujours pas, pour toi. Alors, quand l'autre jeune fille en vint à se présenter, elle n'eut premiérement aucune réaction. Alex... Alexa? Alexia? Oui, sans doute, mais puisqu'il le fallait, elle dirait " Alex". Les surnoms, elle n'aimait pas, surtout quand elle ne connaissait pas la personne depuis longtemps. En fait, les seules personnes à qui elle avait attribué un surnom étaient ces soeurs. La question que posa ensuite la Poufsouffle, tu la qualifia de puérile. Bon, peut être que le nom du portrait n'était pas facile à voir, mais en te voyant fournir de l'ombre au portrait, elle aurais du savoir qu'il y avait un lien entre vous, non? Apparement pas... Tu pris donc ta voix la plus hautaine :

- Bien entendu. C'est l'un de mes aïeux, mais j'ignores complétement son prénom, ainsi que les liens que nous avons. C'est un Black, c'est sur.

Tu étais au moins certaine de ne jamais t'ennuyer ; un portrait pourrait te faire la discussion. Mais ce n'était point une consolation. Ce personnage ne semblait pas parler des choses du temps de Narcissa, mais plutôt de chose qui datait d'il y a 200 ans. Et ça ne t'intéressais pas, mais alors pas du tout. Peu à peu, tu remarquais de la convoitise dans les yeux de certains, et tu préférais de ces gens "étranges". Et dire qu'aujourd'hui, le masque glacé que tu portais tout le temps commençais à tomber... Tu devenais presque moins hautaine.. Quelle horreur, c'est pire que de se casser un ongle ! Vite, réparons ça ! Mais non, tu n'eus pas l'envie de devenir soudainement désagrable, sous prétexte que tu te ramolissais. Tu décida donc de choisir un sujet de discussion, n'importe lequel, pourvu que cela ne t'oblige pas à parler de personnages déplaisants.

- Tu parles aux Serpentard, toi?

Elle avait dis ça comme elle aurait dit à un elfe de maison de lui apporter quelque chose, mais pas avec la pointe de dédain qu'elle leurs réservés. Elle attendit une réaction, s'écartant du portrait, étant donné de son humeur plus que massacrante.


[ désolé, c'est court, mais j'avais que 10 mn devant moi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane A. Lively
Eleve de Serpentard
Eleve de Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 160
Age : 26
Localisation : derrière toi ! Nyark
Je suis :
Date d'inscription : 07/07/2008

Pensine
Patronus: renard roux
Epouvantard: un clown...on se moque pas !!!
Ascendance: Sang Pur

MessageSujet: Re: Déambulation sournoise (libre)   Dim 14 Sep - 1:26

[court ? lol on a pas la même conception d'un Rp court ><]

Alexia haussa un sourcil. Décidément cette fille de Serpentard prenait un ton de plus en plus méprisant et hautain, au fur et à mesure que la jeune Poufsouffle lui poser des questions...d'habitude, Alex n'est pas quelqu'un qui se fie aux préjugés, mais sur ce coup-là il fallait avouer que la jeune fille blonde à côté d'elle reflétait bien le caractère méprisant des Serpentards à l'égard des autres élèves. Lorsque la jeune fille avait demandé à Narcissa si elle connaissait la personne sur le tableau, elle lui répondit comme si Alexia était sensée savoir exactement qu'en effet, il s'agissait d'un des "aïeux" de la famille Black. Eh bien non, la Poufsouffle n'était pas sensée savoir...même si Alexia savait qu'elle allait sans doute prononcer des mots qui irriteraient la jeune blonde de Serpentard, elle n'avait pas l'intention de se laisser parler comme à un "chien", en quelque sorte comme venait de le faire Narcissa. Mais bon, la jeune fille ne voulait pas créer de malentendus entre elles, et puis pour l'instant Alex n'avait rien contre la Serpentard, aussi préféra-t-elle utiliser un ton légèrement moqueur :


"Oh pardon ! Je suis absolument navrée de ne pas avoir deviné qu'il s'agissait d'un de tes ancêtres ! Après tout c'est vrai que j'aurais pu le savoir, même si il n'y a aucune écriture qui indique son nom...tu vois ! Même toi tu ne connais pas son prénom^^ !"

Alexia avait pouffé de rire en même temps, tandis que Narcissa était restée stoïque, toujours contemplant son tableau. La fille de Serpentard n'avait pas l'air de partager la mince hilarité de la jeune Poufsouffle...mais bon Alex s'y été attendue. C'est alors que la soeur cadette de la famille Black s'adressa de nouveau à la blondinette jaune et noir, lui demandant sur un ton d'autant plus méprisant depuis quand est-ce qu'elle parlait aux vert et argent. Et puis ? Etait-ce défendu ? Alexia avait la désagréable impression que Narcissa la prenait de haut...remarque ce n'était pas qu'une impression sûrement ! C'est vrai, pourquoi la jeune Poufsouffle avait-elle soudainement décidé d'aller lui adresser la parole ? Peut-être tout simplement pour se prouver à elle-même qu'elle ne craignait pas la méprise de Serpentards à l'égard des autres élèves...

"Pourquoi c'est défendu ? Enfin je veux dire, pourquoi on pourrait pas parler à un Serpentard, autant qu'à un Gryffondor par exemple ? Et puis je ne suis pas quelqu'un qui se fie beaucoup aux préjugés...tout ça pour dire que les Serpentards sont aussi des élèves, ils ne m'impressionnent pas^^"

Et voilà, qu'est-ce qu'Alex pouvait bien répondre d'autre ? Maintenant, la petite blondinette attendait une quelconque réaction de la part de la vert et argent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa Black
Eleve de Serpentard
Eleve de Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 27
Je suis :
Date d'inscription : 10/09/2008

Pensine
Patronus: Un lycaon.
Epouvantard: Une cabane délabrée, lui symbolysant la pauvreté.
Ascendance: Sang Pur

MessageSujet: Re: Déambulation sournoise (libre)   Dim 14 Sep - 16:27

Tu commençais à se lasser. La jeune fille qui te faisait face semblait plus centré sur la rigolade, alors que toi, la Serpentard, tu n'avais en tête que des phrases on ne peut plus sérieuses. Commençant à tortiller l'une des méches blondes et vagabondes des tes cheveux soyeux, tu ne fis pas de suite attention à la reprise de parole de la jaune et noire, trop occupé à faire tourner les longs doigts fins qui bordaient ta main pâle. En plus d'être à Poufsouffle, elle avait aussi la manie de rire bêtement à chaque remarque. Et toi, Cissy, tu sentais le ton de ta voix refroidir considérablement à chaque mot de l'autre fille. Si elle continuait, tu ne pourrais faire autrement que de lui dire qu'elle te fiche la paix, une bonne fois pour toute. Tu ne lui avais rien demandé, et la voilà qui vient te parler, pour ne rien dire, de plus. Tu t'en voulais déjà de ne pas l'avoir insulté d'office, pas vrai? Oui, je te comprend. Quand elle te fit observer que toi non plus, tu ne connaissait pas le nom du principal sujet du tableau, tu ne put t'empecher de répondre.

- Evidemment que je ne connais pas son prénom. Comment veux tu que je le lises?

Tu n'avais pas été aussi froide qu'à l'accoutumé, et tu en fus un peu déçu, d'ailleurs. Tu parlais avec une personne dont tu ne savais même pas si son sang été pur ... Peut être était-ce une sang de bourbe? Quelle horreur! Toi, jeune blonde, tu en serais profondément répugné si tu faisais face à l'un de ces ... Energuménes. C'est vrai quoi ! Tu n'avais jamais supporté leur simple vue. Et là, tu perdais ton temps, alors que tu avais sans doute pas mal de devoirs à rendre. Mais ça, tu t'en fiches, pas vrai? Ce n'était pas en rendant des dizaines de parchemins noircis d'encre qu'on devenait quelqu'un d'important dans le monde magique, ça non, loin de là. Mais avec ta courte, si courte expérience de la vie, qu'en savais tu, aprés tout ? Bonne question. Mais tes avis valent mieux que ceux de tout le monde, tu en étais certaine, alors pourquoi te tracasser avec des questions qui n'ont aucun importance pour toi ?
Une pensée vint discrétement t'effleurer l'esprit. Tu avais envoyé un hibou à tes parents, la veille, et ils devraient normalement vite te répondre. Dans cette lettre, quelques formules de politesse, ainsi qu'une foule de demandes. Des vêtements, des potions, des tas d'objets magiques... Et tu savais bien que la réponse de tes parents serait accompagné d'une dizaine de colis, comportant tes récents caprices. Espérant que le hibou que tu avais envoyé ne tardes pas, tu te mis à avancer en direction d"un couloir descendant, mais tu te ravisa au dernier moment. Tant qu'à attendre, autant tuer le temps en parlant. Et cette fille, quelle naïve ! Il était bien connu que les Gryffondor et les Serpentard ne pouvaient pas se voir en peinture ! Une pointe d'agacement dans la voix, tu pris à nouveau la peine de répondre.

- Bien sûr ... Mais c'est connu, les Gryffondor et les Serpentard ne se supportent pas. Vous, les Poufsouffle et les Serdaigles, vous êtes les spectateurs de cette gu-guerre... En fait, la différence, c'est simplement la pureté du sang. Les impurs ne vallent rien, et bien malin est celui qui me prouvera le contraire.

D'un coup d'oeil, tu achevas ton discours, prête à recevoir une remarque cinglante.

( hj : court comparé à ceux qu'on écrivaient au début^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane A. Lively
Eleve de Serpentard
Eleve de Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 160
Age : 26
Localisation : derrière toi ! Nyark
Je suis :
Date d'inscription : 07/07/2008

Pensine
Patronus: renard roux
Epouvantard: un clown...on se moque pas !!!
Ascendance: Sang Pur

MessageSujet: Re: Déambulation sournoise (libre)   Dim 14 Sep - 19:14

[pas grave, en ce moment j'ai pas beaucoup de temps pour écrire beaucoup...]

Cette fois, Alexia se retint de toute remarque concernant l'ancêtre de Narcissa, sur le grand tableau dont elle était toujours en contemplation. De toute façon, ça ne servait à rien de continuer de parlementer à ce sujet puisque la jeune Serpentard trouverait sûrement toujours quelque chose pour enfoncer un peu plus la jeune Poufsouffle. Mais c'est vrai que Narcissa était un peu contradictoire puisqu'elle avait reproché à Alexia de lui avoir demandé qui était la personne sur le tableau, la blondinette pâle avait répondu qu'il s'agissait de son ancêtre mais qu'elle ne connaissait pas son nom, donc d'un autre côté c'était comme si elle ne le connaissait pas vraiment...enfin, toutes ces pensées qui se bousculaient dans la tête d'Alexia allaient finir par la lui faire exploser. Enfin, peut-être pas à ce point-là, mais la jeune Poufsouffle se posait plein de questions, et s'était même demandé si elle ne ferait pas mieux de laisser Narcissa tranquille et de retourner en cours, car la petite pause entre le cours d'étude des moldus et celui d'arithmancie n'allait pas tarder à se finir.


Seulement, tout aurait pu s'arrêter là si Narcissa n'avait pas renchérit avec l'histoire de la guerre entre les Gryffondors et les Serpentards et tout ce qui s'en suivait. Alexia resta quand même en "compagnie" de la jeune vert et argent tandis qu'elle étendait un surplus de paroles, que la Poufsouffle connaissait déjà évidemment. Les affrontements entre les Gryffondors et les Serpentards avait toujours perduré et ce n'était sûrement pas maintenant que ça allait changé. Disons que, étant donné le caractère de Narcissa déjà, Alexia comprenait vraiment pourquoi les rouge et or n'aimaient pas les vert et argent et s'affrontaient sans arrêt. Les Gryffondors étaient du genre à réagir aux trois quarts de tour et les Serpentards étaient provocateurs et méprisants...remarque, il y a des moments où la moindre petite chose peut pousser Alex à réagir au quart de tour mais ça n'arrive pas trop souvent. En tout cas, la jeune Poufsouffle décida de répondre à Narcissa, sur le sujet des sangs dit "impurs" ; après tout, la blondinette était concernée...

"Ben tu vois je préfère encore regarder que d'être au coeur d'un conflit...réaction humaine normale d'ailleurs...les Poufsouffles et les Serdaigles sont souvent mis à l'écart des disputes et c'est mieux comme ça ! Et puis quant à la pureté du sang...je pense que ça n'a rien à voir, sang pur, sang impur, je n'aime pas ce genre de termes. Après tout qu'est-ce que ça change ? Que l'on soit d'ascendance moldue ou sorcière, on reste quand même des élèves de Poudlard, non ?"

Les impurs ne vallent rien, avait dit Narcissa...qu'est-ce qu'elle en sait d'abord ? Elle était de sang pur ça c'est évident, mais dire que les sangs "impurs" ne vallent rien, ça relevait d'un très bas niveau. Remarque, c'était typique des Serpentards ! Alexia avait de toute façon l'habitude d'entendre ce genre de chose, mais ça l'énervait encore un peu plus à chaque fois qu'un Serpentard le disait...La jeune Poufsouffle avait à présent perdu son sourire, ses sourcils étant légèrement froncés et la tête haute, elle répondit à Narcissa, sur un ton désagréable :

"Et toi Narcissa tu es une sang-pure n'est-ce pas ? Enfin je sais même pas pourquoi je pose la question >< mais en tout cas, laisse-moi te dire que pour une soit disante "sang-pure", tes paroles sont d'un très bas niveau...je pensais que les "sangs-purs" vallaient mieux que ça moi aussi..."

Sur ce, Alexia commença à détourner le pas, pour s'en aller bien entendu, mais elle se doutait bien que Narcissa n'allait pas en rester là, concernant les paroles de la jaune et noir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa Black
Eleve de Serpentard
Eleve de Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 27
Je suis :
Date d'inscription : 10/09/2008

Pensine
Patronus: Un lycaon.
Epouvantard: Une cabane délabrée, lui symbolysant la pauvreté.
Ascendance: Sang Pur

MessageSujet: Re: Déambulation sournoise (libre)   Lun 15 Sep - 19:21

Cette petite grue savait-t'elle que le jet d'un sortilége te démangeait? Tu ne le pensais pas, sinon, elle se serait tut. Quelle impolitesse, franchement. D'un coté, que pouvais tu attendre de mieux, venant d'une Poufsouffle, sans doute sang mélè? Rien, en effet. Il était rare que tu perdes le contrôle de toi même, et c'est sans doute pour cela que tu ne réagit pas aux pseudos dérisions de la jaune et noire. Les répliques d'une jeune fille plus négligé que n'importe qui t'importais peu, et pour une fois que la sérénité s'offrait à toi, tu ne lui fermerais pas la porte au nez. Mais, toi, Narcissa, tu as bien vite remarqué que tes mains tremblaient. Chez toutes personnes normalement constituées, les nerfs réagissaient, à l'entente de pareilles commentaires. Et bien, aujourd'hui, c'était tes mains qui faisait les frais de la nature. Tu n'allais pas t'etérniser en parlant avec un "mur", et tendant l'oreille, tu commença à t'éloigner. Tu aurais bien aimé que Bellatrix entende les paroles d'"Alex". Elle n'aurait pas put s'empêcher de réagir, bien plus violement que toi, certainement.


- Permet moi de ne prêter aucunes attentions à tes paroles. Venant d'une fille si ... Rustre, je ne pouvais rien attendre de plus raffiné.

Il était sûr et certain qui tu te considérais comme bien plus apprétée que celle-ci, apparaissant comme un personnage grossier, du moins interdit dans ton monde. Et ton monde, tu en respectes les régles, alors pas questions de, comme l'aurait dit ton défunt oncle, pactiser avec l'ennemi. Oui, bon, il était légérement paranoïaque, mais enfin ... Comme pour épousseter ta robe, tu passes ta main dessus rapidement, et tu te sens prête à aller te cacher dans un autre recoin du château. Tu te demandais comment cette petite idiote pouvait se permettre de juger les sang pur. Elle n'en était pas une, comme osait t'elle? Même Andromeda, tu ne trouvais aucune justification à son comportement de traître, mais elle, ayant 99% de chance d'être sang de bourbe ou traître à son sang... C'était decevant, à tes yeux, toutes ces personnes pures qui reniait leurs origines. Elles ne devaient surement pas mesurer la chance qu'elles avaient, et d'ailleurs... Tant pis pour elles. Mais pourquoi songeais tu aux autres? N'avais tu pas pris l'habitude de ne penser qu'à toi? Alors continu ! D'une démarche gracieuse, tu fais un premier pas en direction d'un escalier de marbre, et une à une, tu descends les marches, laissant seul et coi la Poufsouffle.

A prioris, ta fierté t'aurais dit de te venger. Mais tu n'en avais que faire, et ton propre intêret t'importais plus. Cependant, tu décida de laisser une empreinte de ta venue en ces lieux, et d'une voix claire, tu dis ces quelques mots :

- Hmm... Reviens me voir, le jour où tu deviens sang pur!

On ne pouvait pas changer son statut sanguin,pourquoi cette phrase? Intérieurement, la morale " A question bête, réponse bête" te saisis. Vite, tu me rembarras, moi , ta consience, et tu laissa échapper un rire cristallin jusqu'à être loin, trop loin pour que l'autre entende comme les quelques minutes précédentes chacune de tes respirations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena Serdaigle
Admin &&' Fondatrice &&' Prefète en Chef
Admin &&' Fondatrice &&' Prefète en Chef
avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 28
Je suis :
Date d'inscription : 15/07/2008

Pensine
Patronus: Lynx
Epouvantard: loup-garou
Ascendance: Sang Pur

MessageSujet: Re: Déambulation sournoise (libre)   Sam 27 Sep - 14:49

(HS ton vava me stresse trop Cissy j'ai le même sur un autre fofo ^^)

Rowena déambulait dans les couloirs du vieux château, comme elle le faisait de plus en plus souvent. Ce qui la fascinait c'était le nombre incroyables de portraits qui avaient été ajouté depuis le Poudlard qu'ils avaient quitté. Cela faisait déjà quelques semaines qu'elle était là, et pourtant elle ne se sentait toujours pas vraiment en phase avec cette époque, même si plus le temps passé, plus elle arrivait à "combler" les siècles de décalage entre les deux époques. Depuis leur arrivée ici, Salazar s'était comporté de façon de plus en plus étrange et il était de plus en plus distant..impossible de dire ce qu'il manigence celui là.. Peut être tentait il avec acharnement de trouver un moment de retourner dans le passé..mais le connaissant la raison était tout autre, et puis, si ça avait été le cas, il aurait été plus intelligent de joindre leurs efforts.
Pourtant les 4 fantastiques fondateurs étaient tombé d'accord sur un point: leur présence ici avait une raison, car la magie n'opère jamais par hasard. et même si pour l'instant cette raison échappait à Serdaigle, la jeune femme savait que bientôt ils découvriraient la vérité..
Perdue dans ces pensées, la belle et mystérieuse brune aux yeux bleu était monté au cinquième étage sans vraiment y faire attention.. Elle entendit alors des éclats de voix, venant du couloir voisin, un instant elle crut presque entendre la dispute éternelle entre Godric et Salazar au sujet des sang purs, ce qui lui fit esquisser un sourire.
C'est vrai, qu'elle n'avait pas à intervenir, premièrement ça ne se faisait pas d'écouter les conversations des autres et cette dispute ne la concernait pas directement mais bon, ce n'était pas dans son tempérament de s'écraser, et puis son rôle de préfète impliquer de régler les disputes avant de les laisser dégénérer. Elle avait pensé que ces veilles querelles sur sang pur et impur auraient cesser avec les années, mais non visiblement 1000 ans plus tard, on en était au même point..
De toute façon cette prétendue supériorité ne peut ni être prouvé ni être infirmée alors à quoi bon s'acharner ? Cela revient au même en fin de compte: on est sorcier où on l'est pas !
Pourquoi en faire toute une histoire sinon le plaisir malsain de chercher des histoires ?!
En s'approchant, Rowena reconnue la jeune poufsouffle à qui elle avait un peu parler dans le parc une fois et une jeune fille qui _elle en était certaine_était à serpentard. Apparaissant dans le chams de visions des deux filles, Rowena prit la parole d'une voix calme et posée, pourtant teintée d'ironie.


- Bonjour.. alors cette veille guerre des sang purs est encore d'actualité à ce que je vois..
on croirait entendre Salazar.. Il y a de nouveaux arguments pour appuyer cette prétendue supériorité ou on en est encore au stade de l'unique argument qui revient en boucle: les sang purs valent mieux que les autres car ils sont sang purs ?

_________________
You're so easy to read but the book is boring me..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Déambulation sournoise (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Déambulation sournoise (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE . RETOUR . DES . FONDATEURS :: Pour Commencer :: Presentations des Membres-
Sauter vers: